Vous souhaitez assurer votre Scooter ou Moto ?

Tarifs à partir de 14 € / mois
Sans aucun frais de dossier !

Assurance moto en direct

Pilotage et éléments de sécurité en scooter


Bien conduire un scooter, c’est d’abord se connaître, c’est-à-dire évaluer ses capacités à anticiper et être objectif sur la connaissance de son engin, en estimant ses propres capacités. Il faut aussi pouvoir adapter sa conduite, selon si l’on va bien ou mal, ou si l’on est fatigué. Tous ces paramètres vont avoir des conséquences sur votre conduite et votre habileté à réagir, dans le cas d’une situation simple ou d’urgence face à un danger par exemple. Ensuite, plus vous aurez d’expérience pour choisir votre scooter 50 ou moto cela vous permettra de pouvoir changer de scooter en prenant un modèle, plus cher et mieux équipé.

Conduire un scooter dans de bonnes conditions

Ne soyez pas stressés ou tendu en scooter, c’est dans ce type de comportement que vous risquez un accident, le fait d’être crispé complique la conduite, car être nerveux entraîne potentiellement des mouvements brusques et non maîtrisés, ce qui augmente le risque de chute. Comme la conduite sous la pluie avec votre scooter qui est délicate. La meilleure position de conduite, c’est en ayant les avant-bras fléchis, les épaules détendues, et toujours avoir les mains dans le prolongement des bras, surtout ne pas conduire avec les poignets cassés en ayant les poignets plus bas que le guidon. Plus vous roulez prudemment, plus vous obtiendrez du bonus et une baisse de prix pour votre assurance. En effet, le fait de ne pas déclarer d’accident à son assureur permet d’obtenir des rabais de tarif tous les ans.

Assurance scooter ou une moto à vitesse 50 cc

L’assurance 50 cc est spécifique aux cyclomoteurs sans permis. Tout conducteur à obligation d’être titulaire du BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou du permis AM, sauf pour les personnes nées avant le 01 janvier 1988. Vérifiez en effectuant votre assurance scooter en ligne gratuitement et sans engagement.

Les cyclomoteurs de type scooter ou mobylette sont simples d’utilisation, car ils sont équipés d’un embrayage automatique, et ne nécessitent donc pas le passage de vitesses. Au contraire, les motos 50 cc équipées de boîte à 5 ou 6 vitesses nécessitent un apprentissage. En effet, pour utiliser un engin à vitesse de type DERBI 50, il faut savoir utiliser l’embrayage et passer les vitesses au pied. Toutefois, vous devez prévoir des équipements complémentaires, comme un antivol agrée assurance pour votre scooter, sachant que les meilleurs antivols, sont les systèmes de type U et chaînes. Il existe aussi d’autres modèles, moins performants, mais plus facile à transporter, ce sont les bloque disques, qui ne sont pas toujours acceptés pas les assureurs pour bénéficier de la garantie vol sur votre engin. Vous pouvez trouver sur notre guide des options et accessoires motos qui vous permettent d’augmenter votre confort et votre sécurité sur votre 2 roues.

Comment bien utiliser son scooter ?


La puissance des scooters 125

Lorsque vous circulez avec un scooter de petite cylindrée comme un scooter 50 ou 125, et si en plus vous transportez un passager faites attention votre capacité à pourvoir interagir par rapport à la puissance de votre 2 roues, et aussi à la prise en compte de la perte de puissance dû au transport de votre passager. Car si vous entamez un dépassement, il faut pouvoir évaluer la possibilité de pouvoir ou non doubler l’autre véhicule, idem pour le freinage en étant plus lourds avec votre passager, vous aurez plus de difficulté à vous arrêter. L’accélération permet de prendre de la vitesse rapidement en scooter, mais s’arrêter et nettement plus difficile, donc attention à bien respecter les limites imposés par le code de la route. Il faut aussi prendre en compte que votre passager lors d’un freinage avec le scooter, car lors d’un coup de frein, cela exerce une poussée importante sur vous et augmente les difficultés à bien freiner, parce que vous devez exercer une pression pour limiter l’impact du poids de votre passager sur vous.

La conduite en 2 roues à impact physique important avec le poids du casque et le vent, cela agit sur vos cervicales, votre nuque et vos épaules. Les avant-bras sont aussi sollicités et sont une source importante de fatigue, car ils vous prennent beaucoup d’énergie. C’est essentiel, ainsi, d’être en forme et reposé avant de prendre votre moto, surtout, si vous devez faire un long trajet, car le risque d’endormissement est réel. Pensez aussi à faire des pauses avec un stationnement correct de votre moto, car c’est finit, on ne peut plus garer son scooter n’importe où sur le trottoir. Certaines municipalités verbalisent les 2 roues mal garées.

La sécurité du passager en scooter

Lorsque vous prenez un passager faites un point avec lui avant le départ, afin d’éviter une mauvaise réaction de celui-ci. Prenons l’exemple d’une virage, vous penchez pour prendre votre courbe, il ne faut pas que votre passager se penche de l’autre côté, car vous risquez d’aller tout droit et de provoquer un accident. Il faut que votre passager suive vos différents mouvements, afin de faire corps avec vous et votre scooter, de même qu’il est préférable, qu’il se tienne aux poignées arrière, de façon à bien se maintenir, prenez aussi en compte le fait, qu’il aura beaucoup plus de difficulté à se maintenir, car il n’a pas de guidon, seul le conducteur se retient aux poignées, mais c’est plus difficile de limiter son mouvement avec des poignées arrière, donc il est préférable lors du transport d’un passager d’adopter une conduite plus souple avec des freinages et des accélérations progressives pour une meilleure sécurité.

Optimiser l’utilisation de votre scooter

Il est très agréable de posséder une moto ou un scooter, surtout à partir du printemps, lorsque les conditions météos deviennent clémentes. Selon l’usage que vous faites de votre 2 roues, vous devez toujours être prudent, notamment, si vous effectuez des trajets quotidiens en scooter, car la routine et la répétition des mêmes trajets, vous rend moins vigilant, malgré le fait, que ce soit un point positif, car vous connaissez bien la route et ses dangers, en l’empruntant quotidiennement. Mais les conditions de routes ne sont jamais pareilles, le pilotage de votre scooter peut être totalement différent en conduite scooter avec du vent cela change totalement le maintien des trajectoires, on est constamment surpris par le vent changeant, qui peut vous faire vaciller. Autre difficulté l’été de conduire une moto lors de fortes chaleurs surtout si la température extérieure dépasse les 30 degrés, malgré un blouson été, le casque intégral et même un casque Jet sont difficiles à supporter. La meilleure saison pour profiter au mieux de son scooter, c’est mai et juin, surtout, si vous habitez dans le sud. Une moto ou un scooter doivent être bien entretenus, bien qu’il n’existe pas encore de contrôle technique moto et scooter même s’il n’est pas encore obligatoire, car le gouvernement relance le sujet tous les 3 ans. Les fédérations de motards sont opposées à la mise en place de cette mesure. Vous devez tout de même souvent vérifier que les organes de sécurité de votre engin avec des boulons bien serrés, comme les roues, le guidon, ainsi que les éléments de suspensions qui peuvent être à l’origine d’une chute en cas de défaillance.

Bien conduire son scooter
Comment bien conduire son scooter 125 ?
Auteur :
Logo Assurance en Direct scooter 50 cc moto
Les éléments de sécurité et conseil de conduite d’un scooter
Pilotage sécurité et conduite d’un scooter

Vidéo Assurance en Direct

Comment souscrire une assurance auto

En ligne et obtenir une carte verte.