assurance après suspension de permis de conduire

Souscrivez votre assurance en ligne dès maintenant

DEVIS EN LIGNE & Souscription immédiate
Assurance après suspension de permis

Assurance auto suite retrait suspension ou annulation de permis


L’affichage et du tarif de votre assurance auto après suspension et très rapide en moins de 2 minutes vous obtenez une offre par mail.

Assurance voiture pour conducteur avec de retrait de permis

Exemple de prix assurance auto pour conducteur après retrait ou suspension :

Délit routier : Exemple de Prix TTC
Retrait de permis pour alcool 46 € / mois
Annulation de permis stupéfiant 55 € / mois
Suspension perte de points 40 € / mois


Trouver une assurance auto après annulation de permis

Votre permis auto est suspendu suite à un délit, vous avez reçu un avis de rétention pour un retrait de permis.

Notre tarificateur auto ci-dessus, vous donne une cotation immédiate en quelques clics, pour assurance auto suite retrait pour une perte de points de permis, en cas de blocage par un assureur, vous devez nous envoyer les justificatifs, afin que notre service gestion valide votre étude auto personnalisée, nous acceptons la plupart des cas pour toute durée d’interruption.

Comment assurer une voiture après un retrait de permis ?

Il suffit de préciser auprès du nouvel assureur le type de retrait de permis. Vous devez déclarer le motif de votre retrait, suspension ou annulation de permis ou bien simplement si cela est suite à un accident de la route avec votre auto ou bien en réponse à un contrôle des autorités.

Effectuez votre assurance auto

Mon devis en ligne
illustration assurance en directdevis en ligne

Ou s’assurer après une annulation de permis ?

Après une suspension de permis pour un conducteur condamné après avoir été sous l’emprise d’alcool ou refus de se soumettre au test. La conséquence est une période de 3 à 6 mois de perte de son sésame pour conduire. Vous devez contacter un courtier spécialiste qui accepte les personnes ayant eu des condamnations de suspension ou retrait de permis. Les tarifs assurances autos sont de plus en plus bas, nous vous conseillons de comparer avant de souscrire. Il convient aussi de bien prendre connaissance des termes et définitions assurances après une condamnation de perte de permis afin de pouvoir rassembler tous les documents obligatoires pour obtenir une étude précise pour votre assurance auto.

comment s'assurer après un retrait de permis ?

Comment savoir si votre permis est suspendu ?

Seul le titulaire du permis de conduire peut avoir accès à ses propres données confidentielles. L’accès au solde de point est effectué à l’aide d’un identifiant et d’un mot de passe, ceux-ci sont délivrés directement par la préfecture. Aucun autre organisme d’assurance ou mutuelle ne peut pas avoir accès à ces informations, sauf les services de police ou de gendarmerie.

Quand prend effet le retrait du permis de conduire ?

En cas de conduite auto sous alcoolémie, la suspension ou retrait du permis de conduire est immédiate. Les forces de l’ordre, lors de l’interpellation, prennent l’original de votre permis de conduire et votre voiture est immobilisée en attendant qu’une personne ramène votre véhicule à votre place.

Quels documents pour assurance auto suite à un retrait de permis ?

Vous devez nous transmettre par mail ou par courrier des documents officiels notifiant l’invalidité du permis et le type de condamnation, ainsi que les papiers du véhicule.

Souscrire son assurance auto

Notre offre assure tous les conducteurs qui ont eu des infraction et condamnation



En cas de condamnation pour alcool ou stupéfiants

En cas de suspension de permis, vous devez nous transmettre le document officiel du taux de boisson ou de consommation de produits illicites ainsi que les sanctions associées.

Ces éléments de déclarations, sont consignés sur l’ensemble des documents ci-après : Communication d’une décision judiciaire, contravention, copie du jugement, avis de rétention du permis de conduire, minutes du greffe du tribunal ou ordonnance de condamnation pénale, relevé de stupéfiants, lettre 48 si.

Assurance auto et alcool

Par conséquent, les automobilistes ne peuvent être inquiétés, s’ils ne déclarent pas leur retrait de permis auto, sauf en cas d’accident avec leur véhicule engageant leur responsabilité vis-à-vis d’un tiers. En clair, s’il arrive une collision auto grave, matériel ou corporel. Il y a un risque de nullité du contrat d’assurance par la non-déclaration de l’assuré de ses délits routiers, et de procès-verbal de gendarmerie ou de police peut avoir une information sur votre infraction. Il faut savoir que ce n’est pas une augmentation qui peut être appliquée, mais la suppression de la garantie. Dans tous les cas, il faut toujours être accompagné d’une personne pouvant prendre le volant à votre place. Il faut savoir que lorsqu’il y a une entorse au Code de la route, le délit est passible pour les auteurs de perte de garanties, assurances et résiliation à effet immédiat. Sachant que, dans le cas d’un manquement grave, il faudra repasser son permis.

Boire de l'alcool ou conduire il faut choisir

En cas d’annulation de permis pour défaut de points

La plupart du temps, la majorité des infractions relevées sont pour une vitesse excessive. Vous devez nous envoyer, le récépissé d’annulation de permis pour solde de points nul, ou la lettre 48SI, ou le relevé d’informations intégral ou restreint, ou bien le jugement précisant votre condamnation immédiate de retrait de permis, ainsi que le document de résiliation auto de votre précédent assureur. Ainsi que les documents suivants : la copie de votre permis de conduire recto verso, copie carte grise et très important votre ou vos relevés d’informations sur les trois dernières années. Nous préciser aussi la date d’arrêt du contrat, date à laquelle vous ne prenez plus le volant.

Dans tous les cas, pour l’acceptation sur nos formules. Vous devez justifier d’un minimum de 9 mois d’assurance auto à votre nom comme conducteur principal d’une auto sur les 36 derniers mois précédant la souscription du contrat, pour éviter une surprime.

Confidentialité des données liées aux infractions du permis de conduire

Ci-dessous les textes liés aux personnes titulaires du permis de conduire des préfectures et sous préfectures :

Conformément à l’article L225-5 du code de la route alinéa 7, les informations relatives à l’existence, la catégorie et la validité du permis de conduire des conducteurs sont communiqués sur leur demande, aux entreprises d’assurances, pour les personnes dont elles garantissent où sont appelées à garantir la responsabilité encourue du fait des dommages causés par les véhicules à moteur, dans la plupart des cas, c’est le préfet de région qui prend la décision de garder en état ou non la validité du permis ainsi que la durée de la condamnation.

En aucun cas, le détail d’une infraction pour un conducteur ne peut pas être communiqué à un assureur. De plus, il ne s’agit pas d’une sanction administrative. En effet, cette information n’est pas connue des services de la préfecture sauf en cas de procès-verbal en cas de collision corporelle.

Un assureur peut-il connaitre mes précédentes suspensions de permis ?

Ce que nous pouvons en conclure c’est que les infos de retrait de permis de conduire auto sont communiquées aux compagnies ou mutuelles d’assurance, que lors d’un sinistre engageant la responsabilité du conducteur pour des dommages causés à autrui en auto, et dès lors qu’il y a un procès-verbal de police ou de gendarmerie qui passe par le tribunal. Pourtant, les compagnies veulent avoir accès à ces informations, afin de pouvoir juger de la surprime pour la personne concernée et de sa déclaration. Ainsi, le texte du code de circulation précise sur son deuxième alinéa qu’en aucun cas les assureurs peuvent avoir accès aux informations des délits commis par un titulaire de permis de conduire. Par conséquent, si l’assuré ne déclare pas le retrait de permis auprès de son assureur. Celui-ci n’a aucun moyen de le vérifier sauf lors du procès-verbal, la seule chose que l’on peut voir lors d’une souscription. C’est le taux de bonus malus du conducteur qui majore ou minore la surprime ou non pour les formules de garantie.

Assurance auto après retrait ou suspension permis alcoolémie

Assurance auto résiliées suite à suspension de permis de conduire pour alcoolémie sans majoration, nous proposons une assurance pour les conducteurs condamnés pour un retrait de permis de conduire dès lors qu’ils rentrent dans les critères d’acceptations de nos compagnies d’assurances partenaires ou après avoir repassé leur examen de conduite. Vous devez obligatoirement déclarer auprès de votre assurance votre condamnation pour suspension de permis avant de souscrire votre assurance auto, sous peine d’avoir une résiliation de votre assureur, soit pour fausse déclaration, soit pour aggravation de risque non déclaré. Le fait de ne pas expliquer son délit routier, vous risquez la nullité de votre assurance auto ou moto après la souscription de celui-ci. Vous pouvez souscrire une assurance auto après retrait de permis dès lors que vous avez passé une visite médicale et récupérer votre permis de conduire. Nous pouvons étudier une solution d’assurance selon votre situation après la fin de la rétention et de l’annulation de votre permis. Pour votre tarif assurance, calculez-vous même votre cotisation et souscrivez votre contrat auto en quelques minutes.

Quels sont les différents motifs de résiliations ?

L’assureur en cas de sinistre et procès-verbal de gendarmerie ou de police peut avoir une information sur vos infractions. Ainsi, il peut conformément aux conditions générales, procéder à la résiliation de votre contrat d’assurance auto suite à votre condamnation, pour le motif de ne plus respecter les conditions d’acceptations du contrat d’assurance automobile. C’est ce que l’on appelle une résiliation par l’assureur, et pour 80 % des cas, le contrat est résilié pour conduite en état d’alcoolémie.

Contrat d'assurance auto après condamnation

Différence entre suspension annulation et invalidation de permis

Savoir quelle est la différence entre ces trois catégories. C’est tout simplement que les démarches administratives ne sont pas exactement les mêmes ce qui fait qu’on se retrouve très vite perdu dans le nombre de démarches à faire puisqu’on n’arrive pas à définir dans quelle catégorie on est, ceci est une grande source d’erreur de démarches administratives des conducteurs qui peut coûter très cher. La raison principale pour laquelle on n’arrive pas à savoir explicitement dans quelle catégorie on fait partie, c’est que ces trois catégories se ressemblent énormément, et pourtant leurs démarches sont totalement différentes. La différence entre une suspension de permis une annulation de permis et invalidation de permis, commençons par la catégorie ou le plus de monde est concerné, c’est la suspension de permis.

La suspension de permis qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement un retrait provisoire du permis de conduire, qu’est-ce que ça signifie provisoire ? Cela veut dire qu’on va retrouver le permis de conduire que l’on nous a retiré, mais de manière générale une suspension de permis à une durée moyenne de 6 mois. On peut obtenir une suspension de permis après un contrôle par la police, qui envoie votre infraction au préfet et qui prend la décision dans les 3 jours qui suivent si on subit la suspension du permis ou non. C’est donc la première manière d’avoir une suspension de permis. Le deuxième cas, c’est par la décision d’un juge quand celui-ci décide, alors c’est un peu plus grave, c’est-à-dire que l’on a fait une infraction qui mérite d’être jugé devant un tribunal, et cette fois, on peut subir une suspension de permis et une amende plus élevé, ou alors une annulation de permis. D’une manière générale, l’infraction après une suspension de permis et soit une conduite sous alcoolémie ou conduite sous l’emprise de stupéfiants ou un excès de vitesse de plus de 40 km heure, ou dernier cas un refus d’obtempérer avec la police. On retrouve au minimum deux choses à faire pour retrouver son permis : passer un test psychotechnique et passer un rendez-vous médical en commission. C’est bien sûr au minimum, car on peut également retrouver une prise de sang ou un test urinaire à faire.

Assurance après condamnation et perte de permis

Pour souscrire une prime d’assurance après une suspension de permis pour retrait point de permis, cliquez sur notre tarificateur moto, vous obtenez votre tarif avec l’obtention d’une proposition assurance moto après suspension permis nos contrats sont avec seulement 20 € de frais de dossier.

Simuler votre assurance

Faire un devis auto
illustration assurance en directdevis en ligne

Qu’est-ce que l’annulation du permis ?

L’annulation de permis cette fois, c’est un retrait du permis définitif. Il va falloir le repasser pour pouvoir conduire de nouveau, cette décision est prise par un juge devant un tribunal, le point commun avec une suspension, c’est que l’on va au tribunal suite à une violation grave du code de la route. La différence entre la suspension et l’annulation, c’est tout simplement que dans le cas de l’annulation, l’infraction est plus grave de manière générale. On a donc une interdiction de conduire et de repasser le permis pendant six mois suite à une annulation de permis. Au minimum, pour pouvoir retrouver son permis de conduire, il faut passer un test psychotechnique, et un rendez-vous en commission médicale et de la route, parce que dans certains cas, on retrouve une prise de sang, ou un test urinaire, ou également l’épreuve de conduite pratique à repasser.

L’invalidation de permis qu’est-ce que c’est ?

L’invalidation du permis ressemble énormément à l’annulation de permis, à la différence que cette fois, on perd le permis pour un solde de points nul. C’est-à-dire que si vous avez accumulé des infractions depuis quelques années et que vous êtes à zéro sur vos 12 points initiaux. On perd donc le permis, et vous l’apprenez à la réception d’une lettre, qui s’appelle la lettre 48 SI. De la même manière, c’est un retrait définitif du permis de conduire, ce qui signifie qu’on va devoir le repasser en totalité. Vous avez également au minimum à faire un test psychotechnique et un rendez-vous en commission médicale. Vous devez ainsi repasser l’examen du code de la route, mais on peut aussi également ajouter une prise de sang et le test urinaire selon le cas ordonné par le juge.
assurance auto suspension retrait annulation de permis
Votre assurance au meilleur prix après une condamnation pour retrait de permis de conduire
Auteur :
Logo Assurance en Direct
Assurance auto après retrait de permis

Vidéo Assurance en Direct

Comment souscrire une assurance auto

En ligne et obtenir une carte verte.