Prévenir les accidents de la route et assurance auto



Les éléments de sécurité pour la conduite auto


Prévenir les accidents et sinistres en auto, avec les éléments de sécurité de votre véhicule, éviter les accidents et une conduite après avoir consommé de l'alcool au delà du taux autorisé de 0.25 car en cas de contrôle de la police, vous aurez après avoir soufflé dans l'éthylotest une rétention immédiate de votre permis. Une fois l'infraction effectué vous devez informé votre assureur, et celui va vous notifier qu'il vous faut une assurance auto après retrait suspension de permis Car si vous ne déclarer vos infractions de conduite à votre compagnie d'assurance ou mutuelle, vous risquez la non prise en charge des dommages en cas de sinistre, et une résiliation pour fausse déclaration de votre contrat d'assurance auto. Donc il faut absolument respecter le code de la route et les limites de consommation d’alcool, afin d’éviter la perte de votre permis de conduire, car même si il existe des solution votre budget assurance peut doubler ou tripler selon la gravité de vos condamnations.

La ceinture de sécurité de votre voiture


Le port de la ceinture, c'est un gage de sécurité car sans ceinture en auto, un choc à 50 km heure est égal à une chute du 4e étage. Les blessures peuvent être mortelles lors d'un accident, même à 20 km/h. En cas de choc à 50 km/h, une personne de 75 kg projetée, pèse près de 2 tonnes, et non ceinturé en auto, vous risquez d’être propulsé à travers le pare-brise ou dans l’habitacle et de gravement blesser le passager de devant. Attachez-vous correctement, à l’arrière comme à l’avant de la voiture, même pour les petits trajets auto. En cas de non port de la ceinture de sécurité par le conducteur lui même il y une amende qui est aussi sanctionné d'un retrait de trois points. Pour les enfants, ils doivent avoir un siège adapté à leur taille jusqu'à un an. Un porte bébé doit être installé dos à la route de préférence à l'arrière si ce dernier est placé à l'avant dos à la route également le conducteur a l'obligation de désactiver l'airbag passager. Il existe une commande qui permet au conducteur de le faire et un voyant. Jusqu'à 4 ans le siège enfant doit être homologué il peut être baquet harnais ou avec une réceptacle. Celui-ci doit être sanglé et face à la route et enfin pour les enfants jusqu'à 12 ans un siège rehausseur qui leur permet d'être bien installé selon leur taille avec la ceinture de sécurité. Dès l'âge de 10 ans un enfant peut être installé sans rehausseur si la ceinture de sécurité est adaptée à sa taille. Il faut penser aussi à enclencher la sécurité enfant elle permet d'éviter aux enfants d'ouvrir les portières arrière de l'intérieur à ne pas confondre avec la fermeture centralisée qui verrouillent les portières de extérieur.

Freinage ABS et équipement de tenue de route


La tenue de route avec les aides au freinage, elle s'active en cas de freinage d'urgence, mais n'ont aucun effet sur la distance de freinage. Parmi ces aides on retrouve l’ABS, qui veut dire Antiblocage Service celui ci évite le blocage des roues, et aide au maintien de la trajectoire le système amplifie l'action du frein et évite le dérapage des roues avant de la voiture, car quand les roues se bloquent l'auto ne freine quasiment plus. Cela permet donc de s’arrêter plus rapidement même en appuyant très fort sur la pédale de frein. Il existe aussi l’ESP qui est un système électronique d'antipatinage, qui agit sur le différentiel autobloquant à gestion électronique de roues. Si l'ESP se déclenche, c’est que vous n'avez pas adapté votre allure à la situation, si le voyant s'allume, il vous faut ralentir car vous subissez une perte d’adhérence importante.

Respectez les distances de sécurité avec votre voiture


Sur autoroute, la distance, par rapport au véhicule qui vous précède, doit être de 90 mètres à 130 km/h, pour éviter d'avoir un accidents avec votre voiture. Soit l’équivalent de 2 secondes entre le passage devant un repère fixe de votre auto qui vous précède et le passage de votre propre véhicule devant ce même repère.

- La distance de freinage en auto est multipliée par 2 sur sol mouillé.

- Le temps de réaction est au minimum d’1 seconde, avant que vous ne commenciez à freiner avec votre automobile.

Le système d'aide à la conduite d'une automobile


Le régulateur de vitesse il est adaptée à la conduite sur autoroute et permet de garder une vitesse constante sans utiliser l’accélérateur ou de freins, il se déconnecte automatiquement en cas de pression sur la pédale de frein ou d'embrayage, attention cependant le conducteur peut devenir moins attentifs lors de son utilisation. Il faut rester vigilant tout au long de votre trajet malgré cet aide a la conduite qui permet surtout de ne pas dépasser la vitesse limite grâce notamment au limiteur de vitesse qui est couplé à ce système.

Le risque du téléphone et assurance auto


Lorsque vous utilisez dans votre auto le téléphone vous êtes moins attentif à votre conduite, vous risquez de provoquer un accident ou sinistre et vous devenez dangereux pour les autres voitures. Si vous provoquez des accidents ou sinistres responsables vous aurez du malus et votre contrat auto risque d’être résilié par votre assureur. Manipuler un téléphone en conduisant est sanctionné par l'article R 412-6-1 du code de la route. Le texte dit qu’un conducteur doit être en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les mesures de conduite qui lui incombent. C'est la même infraction que vous téléphoniez ou que vous ne téléphonez pas, a partir du moment, où vous avez un téléphone dans la main, la sanction c'est la perte de points sur son permis de conduire auto soit 3 points à chaque verbalisation et 90 euros d'amende. Celle ci peut être majorée à 135 euros, si vous ne payez pas dans les trois jours. Mais avec l'apparition des smartphones, on ne se contente plus d'un coup de fil, 76 % des Français, avoue qu'il est dangereux de téléphoner au volant, mais ils plus de 40 % à déclarer le faire régulièrement. Et malheureusement, aujourd'hui, ils sont 20 % à dire qu'ils envoient des SMS en conduisant. Il y a 3 % des Français qui avouent rédiger des mails en conduisant et 1 % des Français qui déclarent jouer à des jeux vidéo lorsqu'il conduise leur voiture. L'utilisation d'un appareil qui parasite la conduite nui aussi au temps de réaction. Téléphoner, envoyer un SMS ou un mail, rallonge le temps de réaction face au danger et augmente le risque d'accident de la route.

La vitesse et le respect du code de la route pour votre sécurité


Les principales victimes des excès de vitesse sont de jeunes conducteurs de 18 à 24 ans qui roule en auto. La vitesse est en cause dans un accident mortel sur deux. Et la vitesse est principalement liée à la multiplication du nombre de sinistres et accident en assurance. Le malus les résiliations pour sinistres sont du à la vitesse de circulation des autos. Sur la route, plus vous roulez vite en auto, plus le choc sera violent: un choc à 110 km/h équivaut à une chute du 16 éme étage. Quand la vitesse de votre voiture augmente, le champ visuel se réduit, les risques augmentent pour vous mais aussi pour les autres : 2 roues moto et piétons sont très vulnérables. Vous multipliez par 5 le risque d’avoir un sinistre accident responsable matériel ou corporel. En ville, pour s’arrêter en automobile à 60 km/h il faut 10 mètres de plus qu’à 50 km/h. 10 mètres cela suffit souvent à éviter l’accident ou sinistre responsable à déclarer auprès de votre compagnie d'assurance. En ville la vitesse maximum est de km/h et depuis peu 30 50 km heure dans certaines grandes villes et aux abords d'école. La limitation sur une route à double sens de circulation sans terre plein central est de 80 km heure est de 90 km heure lorsqu'il y à un terre plein central la limitation sur route à accès réglementé et de 110 km/h et la limitation est de 130 km/h sur les autoroutes. Par temps de pluie ou de neige la limitation diminue de 10 kilomètre heure par rapport aux routes sèches. Idem pour les jeunes conducteurs qui doivent respecter des vitesses mais baissées de 10 pendant toute la durée de la période probatoire.

Sanction en cas de dépassement de la vitesse autorisé


Les sanctions, si le dépassement de vitesse est compris entre 1 et 19 km/h au-dessus du maximum autorisé hors agglomération, cela entraîne une contravention de 68 euros, et un retrait d'un point sur le permis de conduire. Si le dépassement est compris entre 1 et 19 km/h au-dessus du maximum autorisé en agglomération, cela entraîne, soit une amende de 135 euros et un retrait d'un point sur le permis. Si le dépassement de la vitesse auto est compris entre 20 et 29 km/h c'est une contravention de 135 euros, et un retrait de 2 points sur le permis de conduire. Si le dépassement est entre 30 et 39 km/h hors agglomération, l'amende est de 135 euros et un retrait de trois points sur le permis, et une suspension de permis de conduire pendant trois ans maximum. Enfin lors du dépassement entre 40 et 49 km/h l'amende est de 135 euros, avec un retrait de 4 points sur le permis, et toujours une suspension de permis au maximum de 3 ans. L’automobiliste sera ensuite soumis à un dépistage d'alcoolémie ou de stupéfiants avec une rétention de permis. Et dernier point, si le dépassement est de 50 km/h ou plus de la vitesse autorisée, cela entraîne une amende de 1500 euros, et un retrait de 6 points sur le permis avec un retrait de 3 ans du permis. Enfin, le conducteur est aussi soumis à un dépistage et une rétention de permis avec immobilisation de sa voiture, la suspension du permis, dure généralement 6 mois, mais la sanction peut aller jusqu'à un an. La rétention de permis empêche le conducteur d'utiliser sa voiture pendant 3 jours, ensuite c'est le tribunal de police, qui décide si le retrait se prolonge en suspension de permis. Le délit de la récidive d'excès de vitesse de 50 km/h ou plus, entraîne une amende de 3750 € et un retrait de six points sur le permis de conduire et un retrait du permis auto pendant trois ans, de plus la voiture est immobilisé et le conducteur risque trois mois de prison.

Conséquences d'infractions répétées au code de la route


Si vous perdez tous vos points, que vous roulez trop vite ou que vous êtes la cause d'un accident de la circulation important qui a provoqué une mort ou même plusieurs il y aura suspension voir retrait de votre permis de conduire surtout si vous avez consommé des stupéfiants. Vous devrez en informer votre assureur afin que votre contrat d'assurance soit à jour et ne devienne pas nul pour omission ou non déclaration d'aggravation de votre situation par rapport aux déclaration lors de la souscription du contrat d'assurance auto.

Conserver votre bonus éviter malus ou résiliation de votre assurance


La meilleure façon d’anticiper les risques d’accident et de sinistre en auto est donc de respecter la limitation de vitesse et de conserver la bonne distance avec le véhicule qui vous précède. En respectant le code de la route vous n’aurez pas de sinistre et vous éviterez le malus ou majoration tarif de votre contrat d'assurance auto par votre compagnie ou mutuelle d’assurance.

Prevenir les accidents de la route
Prévenir les accidents de la route et assurance auto

Logo assurance auto suspension retrait permis alcool
Prévention des accidents de la route avec votre automobile avec les éléments de sécurité et du respect des règles de conduite
Eviter le risque d'accident et contrat d'assurance auto
Mot de passe oublié ?
Assurance Auto

Après : Suspension, Retrait ou Annulation de Permis
Identifiant oublié ?
Assurance auto suspension retrait permis alcool stupefiants
Logo Assurance en Direct immédiate en ligne
  1. assurance auto après suspension retrait de permis
  2. Prévenir les accidents de la route et assurance auto
assurance auto suspension retrait de permis

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Explication assurance auto retrait de permis après alcoolémie


Comment assurer son auto après suspension retrait annulation de permis suite alcoolémie, sinistres et condamnation et présentation de notre assurance

ligne
ligne
ligne