Vous souhaitez assurer

votre JET SKI ?

Profitez de nos tarifs à partir de 8 € / mois

DEVIS EN LIGNE & Souscription immédiate
Assurance jet ski scooter des mers

Usage du jet ski avantages inconvénients et législation


Notre contrat jet ski est destiné à garantir des VNM (véhicule nautique à moteur), exclusivement pour des bateaux de type scooter ou moto des mers sur lequel, le conducteur se tient à califourchon ou en équilibre dynamique. Ces véhicules sont appelés jet ski et précisé dans notre contrat d’assurance.

Comment piloter un jet-ski ?

Pour pouvoir conduire un jet ski, il faut pour la plupart du temps être titulaire du permis. Il faut un minimum d’explication avant de piloter un jet ski, mettez votre gilet de sauvetage bien ajusté pour votre sécurité. Prenez le temps de comprendre les différentes commandes du jet-ski, telles que l’accélérateur, le guidon et le système de direction. Assurez-vous de savoir comment utiliser ces commandes avant de démarrer. Tournez la clé d’allumage pour démarrer le moteur du jet-ski. Commencez à vous déplacer lentement avec l’accélérateur, familiarisez-vous avec la sensation du jet-ski en mouvement et ajustez votre équilibre en conséquence.

Pourquoi jet d’eau derrière jet-ski ?

À l’arrière du jet-ski, il y a une buse d’échappement située juste derrière la turbine. Cette buse est mobile et peut être dirigée à gauche ou à droite à l’aide du guidon. Le jet d’eau à l’arrière d’un jet-ski est un élément essentiel de son système de propulsion. Il est généré par une pompe à eau et permet de propulser le jet-ski dans l’eau. À l’intérieur du jet-ski, il y a une pompe à eau alimentée par le moteur. La pompe aspire l’eau du côté inférieur du jet-ski à travers une ouverture appelée prise d’eau. Cette eau est ensuite forcée à travers une turbine à haute pression à l’intérieur de la pompe. La turbine est connectée à un arbre qui tourne rapidement grâce à la puissance du moteur. Lorsque l’eau est forcée à travers la turbine, elle crée une force de propulsion qui pousse le jet-ski vers l’avant.

Est-ce que le jet-ski c’est dangereux ?

Comme pour toute activité nautique, il y a des risques associés à la pratique du jet-ski. Si vous suivez les règles de sécurité, que vous portez un gilet de sauvetage, que vous conduisez de manière responsable et que vous êtes attentif à votre environnement, vous pouvez considérablement minimiser les risques associés à la pratique du jet-ski.

Quel est le prix d’une heure de jet ski ?

En général, les prix de location d’un jet ski pour une heure peuvent varier de 50 à 200 euros, voire plus. Il est important de vérifier auprès des entreprises de location locales pour obtenir des informations précises sur les tarifs. Le prix d’une heure de location de jet-ski peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la localisation géographique, la saison, l’entreprise de location et le type de jet-ski. Les tarifs peuvent aussi varier compte tenu de la durée de location (par exemple, certaines entreprises proposent des tarifs dégressifs pour des locations plus longues).

Qui est assuré par le contrat jet ski ?

Le jet ski assuré par notre contrat doit appartenir à une personne physique, être homologué pour la plaisance et être utilisé exclusivement en loisirs (hors compétitions ou entraînements).

Dans tous les cas si vous souhaitez assurer votre jet ski cliquer sur assurance jet ski celui-ci est décrit aux dispositions particulières du contrat. Le souscripteur du contrat d’assurance jet ski, propriétaire de celui-ci. Les garanties ci-après sont acquises, si elles sont stipulées aux dispositions particulières du contrat. Le contrat jet est régi par le code des assurances en France.

Nous entendons par assuré le propriétaire du jet ski, souscripteur du contrat et toute personne autorisée par le propriétaire à piloter ce dernier à titre gracieux. Pour exécuter les garanties liées à l’engin. On entend par compétition ou entraînement, toute épreuve officielle organisée par une fédération motonautique ou inscrite au calendrier de cette fédération lorsque l’épreuve est organisée par un club affilié à une fédération.

Plaisance ou loisirs : tout usage, hors location, destinée à des activités touristiques, récréatives ou sportives sur l’eau et qui ne s’inscrivent pas dans le cadre d’une compétition ou d’un entraînement.

Quelles sont les étendues des garanties assurances ?

L’assureur garantit les dommages et pertes subis par le jet ski, à concurrence de la valeur de remplacement à dire d’expert, par suite de naufrage, échouement, abordage, heurt ou collision avec un corps fixe, mobile ou flottant, incendie, explosion. Le contrat couvre plus généralement par suite d’accidents maritimes ou terrestres, actes de vandalisme, catastrophes naturelles ainsi que les frais de sauvetage et d’assistance du scooter des mers résultant d’un des événements énumérés ci-dessus. La franchise appliquée est indiquée aux dispositions particulières.

Si elle est mentionnée au contrat jet ski, la remorque porte bateau est également garantie contre tout accident terrestre. En outre, l’assureur assure les dommages et pertes causés au scooter des mers ainsi qu’à la remorque assurée, par suite d’accidents survenus au cours des opérations de transport terrestre et pendant les manutentions consécutives.


Les garanties et assurance jet ski


Sont toutefois garantis les dommages et pertes provoqués par un vice caché à l’exception des frais de remise en état des pièces ou des éléments atteints dudit vice ou de leur remplacement.

– Les dommages et pertes provenant du défaut ou du manque caractérisé d’entretien ou d’armement, de piqûres de vers, insectes, parasites de toutes sortes.

– Les dommages et pertes survenant aux appareils propulsifs dus à leur seul fonctionnement ou à l’usure normale.

– Les dommages et pertes consécutifs à l’influence de la température atmosphérique.

– Les dommages résultant de l’aspiration de toute substance solide, liquide ou gazeuse autre que l’eau et provoquant des avaries aux scooters des mers.

– L’immersion du moteur et ses conséquences qui ne seraient pas dues à un accident caractérisé ayant entraîné des avaries au jet ski.

– Les dommages survenus pendant le transport maritime.

– Les dommages aux pneumatiques de la remorque.

– Les rayures sauf si elles résultent d’un des événements couverts par le contrat.

– Les dégradations aux seules peintures non livrées, quelle qu’en soit la cause.

– Les dommages subis par l’appareil moteur et ses accessoires en cas de chavirement avec retournement de l’embarcation.

– Les dommages et pertes des accessoires hors série.

– Les dommages survenus lorsque le jet ski n’est pas conforme à l’homologation de série du constructeur.

– Les dommages survenus quand les papiers de bord du jet ski ne sont pas en règle ou en état de validité.

Comment bien utiliser son jet ski

Auteur :
Apprendre a bien utilisé son jet ski en mer ou sur lac.
Logo assurance
Savoir conduire son jet ski, être prudent afin de respecter les autres

Philippe SOURHA
Auteur : Philippe SOURHA
À propos de l'auteur

Responsable opérationnel chez Assurance en Direct. En tant que spécialiste de l'assurance, je cumule une expertise de deux décennies dédiées à la souscription et à la gestion de contrats d'assurance pour particuliers. Mon parcours m'a permis de développer une compréhension approfondie des besoins spécifiques des clients, notamment dans les domaines de l'assurance auto, de l'habitation, ainsi que pour les assurances moto et scooter.
Page auteur de l'article