Le blog
d'Assurance en Direct

Astuces et conseils !

Assurance temporaire

Attention : ne faites surtout pas cette erreur avec votre assurance sur internet

Le droit de rétractation pour une assurance souscrite sur Internet est un sujet complexe, souvent mal compris. Lorsqu’on souscrit une assurance auto en ligne, il est crucial de connaître les spécificités des lois en vigueur pour éviter les mauvaises surprises.

Les modalités du droit de rétractation

La législation française, en particulier l’article L121-20-12 du Code de la consommation, stipule qu’un consommateur dispose d’un délai de 14 jours pour exercer son droit de rétractation sans justification ni pénalités. Néanmoins, cette règle ne s’applique pas automatiquement aux contrats d’assurance automobile, qu’ils soient souscrits en ligne ou en agence.

Dans le cas d’un démarchage (par téléphone, Internet, courrier ou email), il est possible de se rétracter dans les 14 jours suivant la souscription, à condition que les garanties de l’assurance n’aient pas été activées. En effet, si l’assurance auto a été souscrite de cette manière, l’assuré peut envoyer un courrier recommandé à l’assureur mentionnant son souhait de résilier le contrat, ainsi que les références précises et la date du contrat. Ce courrier doit inclure une référence à l’article L121-20-12 du Code de la consommation.

En revanche, si la souscription résulte de l’initiative du consommateur, la possibilité de rétractation dépendra de l’assureur. Il est donc primordial de bien clarifier cette question avant de signer tout contrat.

Comment résilier son assurance auto en ligne  ?

Si vous avez besoin de résilier votre assurance auto, plusieurs étapes doivent être suivies :

  1. Préparez une lettre de résiliation mentionnant clairement votre souhait de mettre fin au contrat, les références précises du contrat et la date de souscription.
  2. Envoyez cette lettre par courrier recommandé avec accusé de réception à votre assureur.
  3. Prenez en compte que selon l’article L121-20-2 du Code de la consommation, le droit de rétractation ne s’applique pas si le service a commencé avant la fin du délai de 7 jours francs.

Une fois la rétractation effectuée, l’assuré est tenu de payer la prime correspondant à la durée où il a été couvert. Si la totalité de la prime a été versée, l’assureur doit rembourser le montant payé au prorata des jours couverts.

Motif de résiliation Délai et conditions
Démarchage 14 jours, sans utilisation de garantie
Initiative du consommateur Selon les conditions de l’assureur
Délai de rétractation classique 14 jours, sans justification ni pénalités

droit de rétractation assurance souscrit sur internet

La souscription d’un nouveau contrat d’assurance auto

En France, l’assurance auto est obligatoire. Si vous procédez à une résiliation, il est impératif de souscrire une nouvelle assurance immédiatement. Les assureurs en ligne offrent souvent des tarifs attractifs et des services compétitifs. Prenez certes en compte les prix, mais également les garanties et conditions offertes par chaque contrat.

Assurez-vous de fournir les documents suivants lorsque vous souscrivez un nouveau contrat :

  • Les coordonnées du souscripteur
  • Les caractéristiques du véhicule (marque, modèle, immatriculation)
  • Votre déclaration de sinistres passés

En tant que gestionnaire de projet mariée avec deux enfants, il m’importe de trouver des solutions d’assurance complètes et abordables. Soyez vigilant et bien informé pour protéger votre famille et vos biens.

Les limites au droit de rétractation

Il existe certaines limitations au droit de rétractation pour les contrats d’assurance auto :

  • Si les garanties de l’assurance ont été utilisées pendant la période de rétractation.
  • Le contrat ne doit pas être souscrit de l’initiative du consommateur.
  • Le contrat ne doit pas être destiné à une activité commerciale ou professionnelle.

Par ailleurs, la loi Hamon permet de résilier un contrat d’assurance auto après une année de souscription, avec un préavis de deux mois avant la date anniversaire. Néanmoins, une résiliation anticipée est envisageable en cas de déménagement, vente, destruction ou vol du véhicule, ou encore en cas de changement de situation personnelle ou professionnelle. Enfin, si l’assureur modifie les clauses du contrat, cela peut justifier une résiliation anticipée.

Voir tous les articles

Philippe SOURHA
Auteur : Philippe SOURHA
À propos de l'auteur

Responsable opérationnel chez Assurance en Direct. En tant que spécialiste de l'assurance, je cumule une expertise de deux décennies dédiées à la souscription et à la gestion de contrats d'assurance pour particuliers.
Page auteur de l'article

} });