Le blog
d'Assurance en Direct

Astuces et conseils !

Assurance temporaire

Attention : ce risque méconnu au volant peut vous coûter votre permis (et plus)

Utiliser un téléphone en conduisant peut entraîner de sérieuses sanctions, allant d’une simple amende à un retrait du permis de conduire. La législation s’est durcie pour dissuader cette pratique dangereuse. Voyons en détail les différentes sanctions encourues et les risques associés.

Amende et retrait de points pour usage du téléphone au volant

La législation en vigueur interdit strictement l’usage du téléphone en conduisant. Tenir un téléphone en main entraîne une amende forfaitaire de 135 €, classée comme une contravention de 4ème classe. Cette infraction s’accompagne du retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Pour les jeunes conducteurs, c’est encore plus strict. En période probatoire, la perte de points s’accompagne de l’obligation de réaliser un stage de récupération de points dans les quatre mois suivant la réception de la lettre recommandée (48N). Le non-respect de cette obligation peut entraîner des sanctions supplémentaires.

Si la récidive n’est pas tolérée, sachez que la récupération des points perdus est possible. Deux solutions existent :

  • Automatiquement après trois ans sans aucune nouvelle infraction.
  • Via un stage de récupération de points (jusqu’à 4 points par an), à condition que votre permis ne soit pas déjà invalidé.

Voici un tableau récapitulatif des sanctions :

Infraction Sanction
Tenir un téléphone au volant 135 € d’amende et 3 points retirés
Tenir un téléphone et commettre une autre infraction Rétention immédiate du permis
Usage du téléphone en période probatoire Stage obligatoire de récupération de points

Quels sont les risques de conduire en téléphonant ?

L’usage du téléphone au volant ne présente pas seulement un risque légal mais aussi un danger significatif pour la sécurité routière. Tenir son téléphone détourne l’attention de la route et peut provoquer des accidents. Voici quelques-uns des risques encourus :

  • Augmentation du temps de réaction
  • Augmentation du temps de freinage
  • Réduction des distances de sécurité
  • Difficultés à maintenir une vitesse adaptée
  • Réduction du champ de vision
  • Moindre conscience de l’environnement

Ces facteurs augmentent considérablement les chances d’accident, mettant en danger non seulement le conducteur mais aussi les autres usagers de la route. En France, l’usage du téléphone au volant est responsable de près de 10 % des accidents de la route.

Les radars de nouvelle génération (radars tourelles et radars urbains) peuvent désormais détecter l’usage du téléphone au volant. Bien que les radars automatiques traditionnels ne constatent pas encore ces infractions, les nouvelles technologies facilitent l’identification des contrevenants.

Laisser son téléphone de côté est essentiel pour éviter des sanctions mais surtout améliorer la sécurité routière pour tous. Si comme moi, vous travaillez comme gestionnaire de projet et devez assurer votre famille, évitez ces risques coûteux autant pour votre portefeuille que pour votre responsabilité morale.

Téléphone au volant : amende, retrait de points et retrait du permis

Voir tous les articles

Philippe SOURHA
Auteur : Philippe SOURHA
À propos de l'auteur

Responsable opérationnel chez Assurance en Direct. En tant que spécialiste de l'assurance, je cumule une expertise de deux décennies dédiées à la souscription et à la gestion de contrats d'assurance pour particuliers.
Page auteur de l'article

} });