Assurance Voiture sans permis

Le permis AM à remplacé le BSR

Lorsqu’il s’agit de choisir entre le BSR (Brevet de Sécurité Routière) et le permis AM (anciennement BSR), il est essentiel de comprendre les distinctions entre ces deux formations réglementaires. Cet article vise à clarifier ces différences pour aider les futurs conducteurs à prendre des décisions éclairées.

Qu’est-ce que le BSR ?

Le BSR, ou Brevet de Sécurité Routière, est un certificat obligatoire pour conduire un cyclomoteur léger dès l’âge de 14 ans. Ce certificat inclut une formation théorique et pratique, visant à sensibiliser les jeunes conducteurs aux règles de sécurité routière spécifiques aux deux-roues motorisés.

Différence entre BSR et permis AM

Qu’est-ce que le permis AM ?

Le permis AM remplace aujourd’hui le BSR. Il est nécessaire pour conduire non seulement les cyclomoteurs légers, mais également les quadricycles légers à moteur. Cette évolution du BSR englobe une formation similaire, mais plus complète, et est délivrée après un examen pratique réussi, ainsi qu’un examen théorique portant sur les règles de circulation et la sécurité.

Les différences dans la formation

Le BSR se concentre principalement sur les compétences pour conduire un cyclomoteur léger. En revanche, le permis AM élargit cette formation pour inclure les quadricycles légers à moteur, offrant ainsi une plus grande polyvalence dans l’usage des véhicules légers sur les routes.

Conditions d’âge et d’accessibilité

Pour obtenir le BSR, l’âge minimum requis est de 14 ans. En comparaison, le permis AM peut être acquis à partir de 14 ans aussi, mais il n’y a pas de limite d’âge supérieure, permettant aux personnes de tout âge de suivre la formation et de passer l’examen.

Validité et reconnaissance

Le BSR était valable à vie une fois acquis, tandis que le permis AM doit être renouvelé périodiquement selon les règlements en vigueur. De plus, le permis AM est reconnu dans tous les pays de l’Union européenne, facilitant ainsi la mobilité des conducteurs au sein de l’Europe.

Le coût de la formation et de l’examen pour le BSR était relativement moins élevé par rapport au permis AM, qui exige un investissement financier légèrement plus important. Cependant, cela est souvent justifié par la portée plus large du permis AM et sa reconnaissance internationale.

Philippe SOURHA
Auteur : Philippe SOURHA
À propos de l'auteur

Responsable opérationnel chez Assurance en Direct. En tant que spécialiste de l'assurance, je cumule une expertise de deux décennies dédiées à la souscription et à la gestion de contrats d'assurance pour particuliers.
Page auteur de l'article

} });