Assurance auto

Reconstitution

de bonus

Assurance auto en direct

COMMENT PROUVER SON BONUS ASSURANCE AUTO

28 juin 2024

Lorsqu’il est question d’assurance automobile, le système de bonus-malus joue un rôle crucial dans la détermination du montant de la prime à payer. Comprendre comment prouver votre bonus-auto peut vous faire économiser considérablement sur vos frais annuels. Explorons les différentes manières d’y parvenir.

Qu’est-ce que le bonus-malus en assurance auto  ?

Le bonus-malus, également connu sous le nom de Coefficient de Réduction Majoration (CRM), est un système qui ajuste votre prime d’assurance en fonction de votre comportement de conduite.

Les points clés à retenir sont :

  • Un bonus est accordé pour chaque année sans accident responsable.
  • Un malus augmente le montant de la prime après un accident responsable ou partiellement responsable.
  • Ce coefficient est réglementé par les articles A121-1 à A121-2 du Code des Assurances.

Voici un tableau récapitulatif du coefficient de bonus-malus et ses impacts :

Année(s) sans sinistre responsable% de réduction du CRM
1 an5%
2 ans10%
3 ans15%

Pour une mauvaise conduite :

  • Un accident responsable augmente le coefficient de 25 %.
  • Un accident partiellement responsable le majore de 12,5 %.
  • En cas de CRM de 0,50 maintenu pendant 3 ans, le premier accident responsable n’entraîne pas de perte de bonus.

Comment connaitre et prouver votre bonus-malus  ?

Vous pouvez facilement déterminer et prouver votre bonus-malus en suivant ces étapes simples :

1. Consulter vos avis d’échéance et relevés d’information : Votre assureur vous fournit ces documents annuellement. Ils indiquent votre coefficient de bonus-malus, votre historique des sinistres et la date de souscription du contrat.

2. Faire une demande auprès de votre assureur : En cas de doute ou de besoin d’informations plus détaillées, vous pouvez envoyer une demande par mail ou courrier recommandé pour recevoir votre relevé d’information.

3. Veiller au transfert lors du changement d’assurance : Si vous changez d’assureur, votre coefficient est transférable. Votre ancien assureur doit envoyer le relevé d’information à vous ou à votre nouvel assureur sous 15 jours.

Les sinistres exclus du calcul bonus-malus

Certaines situations ne sont pas prises en compte dans le calcul du bonus-malus :

  • Vol de voiture et incendie.
  • Accident de stationnement avec tiers non identifié.
  • Bris d’éléments vitrés.
  • Sinistres causés par des cas de force majeure.
Comment prouver son bonus assurance auto

Changement d’assurance auto et transfert du bonus-malus

Pour un gestionnaire de projet attentifs à protéger sa famille, tel que moi, changer d’assurance auto nécessite quelques précautions pour s’assurer du transfert correct du bonus-malus.

Voici les étapes cruciales :

  1. Demander le relevé d’information à votre ancien assureur dès l’initiation du processus de résiliation.
  2. Fournir ce relevé à votre nouvel assureur dans les délais impartis afin d’éviter toute reprise du processus d’application du coefficient.

Un relevé d’information complet doit inclure :

  • La date de souscription du contrat et les informations sur les conducteurs désignés.
  • L’historique des sinistres et la responsabilité du conducteur.
  • Votre coefficient actuel de bonus-malus.

Enfin, pour s’assurer que le bonus-malus soit appliqué correctement même en cas de sinistre, il convient de déclarer tout changement de situation auprès de votre assureur afin de prévenir des accusations de fausse déclaration.

Transférer votre bonus-malus en toute sécurité

En résumé, prouver votre bonus assurance auto au bout de quatre ans d’assurance, et vous permettre non seulement d’économiser sur votre prime, mais aussi d’assurer une transition sécurisée entre assureurs. Avec une connaissance approfondie des mécanismes de bonus-malus et une gestion rigoureuse de vos relevés d’information, vous pouvez optimiser votre assurance auto pour qu’elle réponde parfaitement aux besoins de votre famille.

Philippe SOURHA
Auteur : Philippe SOURHA
À propos de l'auteur

Responsable opérationnel chez Assurance en Direct. En tant que spécialiste de l'assurance, je cumule une expertise de deux décennies dédiées à la souscription et à la gestion de contrats d'assurance pour particuliers.
Page auteur de l'article

} });